Mbaye Jacques Diop : « L’idée d’une fédération ne peut pas prospérer »

news-details
Lutte

Une fédération ne peut pas prospérer dans la discipline de lutte et course épique. Tel est l’avis de Mbaye Jacques Diop, conseiller technique du ministre des Sports.
Dans un entretien avec Source A, le journaliste motive ses propos par le fait que ce sont des disciplines « spécifiques ». « Elles ont, soutient-il, des statuts amateurs mais ils font du professionnalisme. »
Le collectif des lutteurs sera content, eux qui réclament une fédération après l’expiration du mandat (depuis mercredi dernier) d’Alioune Sarr et son équipe à la tête du Comité national de gestion (CNG) de lutte.

Vous pouvez partager cet article