Me Clédor Ly : Les dures conditions de détention d’Assane Diouf

news-details

Assane Diouf a la vie dure en prison. En conférence de presse, ce mardi, son avocat Me Clédor Ly dénonce les maltraitances dont il été victime à la prison de Rebeuss

Les avocats d’Assane Diouf dénoncent les « dures » conditions de détention de leur client, à la maison d’arrêt de Rebeuss. « Assane Diouf a été maltraité en prison, accuse l’un d’eux, Me Ciré Clédor LY, face à la presse. Sa jambe a été fracturée par des gardes pénitenciers, restés à ce jour impunis. »

Et, fulmine la robe noire : « Assane Diouf a été ignoré 33 jours durant sa souffrance avant son traitement à l’infirmerie. Il est jeté dans une cellule isolée sous prétexte qu’il est fou ».

Son client renvoyé en jugement depuis le 16 avril dernier, le conseil met à l’index le procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye. « Assane Diouf a un problème avec un vengeur et non avec la justice. C’est regrettable », blâme Me LY, soutenant que son client subit une « véritable détention arbitrage. »

L’avocat de poursuivre : « Le procureur général a été informé de cet état de fait mais ce dernier semble avoir peu ou pas de pouvoir pour obliger Serigne Bassirou Gueye au respect de la loi. Le ministre de la Justice a été averti. Idem pour l’inspection générale des cours et tribunaux. »

« Face à cette inertie des autorités, soupçonne-t-il, nous sommes en mesure de penser qu’il y a une immixtion de l’exécutif qui est l’instigateur de toutes ces violations. »

La défense d’Assane Diouf demande sa libération dans « les plus brefs délais ».

Vous pouvez partager cet article