image

Message du Nouvel An 2022 de l’ambassadeur des États-Unis au Sénégal

image

Les États-Unis sont déterminés à approfondir la coopération avec le Sénégal, pendant que nous faisons collectivement face aux défis mondiaux et renforçons l’ordre international fondé sur des règles. En tant qu’ambassadeur, je supervise personnellement mon équipe de diplomates et de professionnels dévoués qui travaillent quotidiennement au bénéfice des peuples du Sénégal et des États-Unis. Alors que nous nous tournons vers 2022, je vous souhaite une bonne année.

2021 a été une année particulièrement marquante dans notre relation durable depuis 60 ans. Je tiens à souligner plusieurs de nos réussites communes.

Tout d’abord, nos pays se sont associés avec succès dans la lutte contre la COVID-19. La communauté sanitaire mondiale s’accorde à dire que la vaccination est la clé du retour à la normale, et les États-Unis sont le plus grand donateur mondial de vaccins COVID-19. En 2021, les États-Unis ont livré au Sénégal plus de 1,2 million de doses de vaccins COVID-19, et ont investi 3 millions de dollars dans la future installation de production de vaccins de l’Institut Pasteur de Dakar.

Lorsque la COVID-19 a entraîné une pénurie d’oxygène, l’Ambassade des États-Unis a travaillé avec le Sénégal pour fournir de l’oxygène médical, empêchant ainsi une crise à l’échelle du pays et sauvant des vies. Nous avons travaillé ensemble pour sensibiliser le public sur la prévention de la COVID-19, augmenter l’accès aux vaccins, et travailler sur les impacts économiques de la pandémie.

Au-delà de la pandémie, le gouvernement américain a soutenu cette année des programmes de santé, d’éducation et de développement économique au Sénégal. Par exemple, pour combattre le paludisme, l’USAID a distribué plus de 1,5 million de moustiquaires imprégnées d’insecticide, 3,8 millions de tests de paludisme et 830 000 thérapies pour traiter les cas de paludisme. L’USAID a également travaillé avec le Conseil départemental de Bignona pour rénover l’unité de soins obstétriques d’urgence de leur centre de santé. L’USAID a investi 50 millions de dollars dans des entreprises privées qui ont principalement bénéficié aux jeunes et aux femmes, créant ainsi plus de 7 000 emplois. Un autre programme de l’USAID a permis d’augmenter de 17%, en quatre ans, la maîtrise de la lecture des élèves en cours préparatoire de l’école élémentaire.

En Casamance, les programmes du gouvernement américain ont aidé les personnes déplacées par des années de conflit à rentrer chez elles et à recommencer leur vie. L’aide américaine a permis de construire de nouvelles maisons pour 525 ménages et de fournir un accès à l’eau potable à 28 communautés de rapatriés. Depuis 2017, les États-Unis ont aidé à construire plus de 2 100 abris, 1 480 latrines et plus de 120 puits et forages en Casamance.

Un programme du Département de l’Agriculture des États-Unis a permis de réduire la faim et d’améliorer l’alphabétisation en fournissant sept millions de repas scolaires quotidiens nutritifs à 50 000 élèves de Saint-Louis, en aidant 13 000 élèves à améliorer leurs compétences en lecture et en écriture, et en formant près de 400 enseignants.

Lorsque la pandémie a limité nos échanges en face-à-face, nous avons trouvé des moyens novateurs de tirer parti de la technologie pour renforcer les liens interpersonnels qui unissent nos deux pays. Le Corps de la paix américain a élargi le projet pilote de service virtuel mondial, permettant à d’anciens volontaires au Sénégal de travailler virtuellement avec des Organisations non Gouvernementales et des coopératives locales pour soutenir l’amélioration de la commercialisation, de la production alimentaire et des activités éducatives. L’Ambassade a également organisé des programmes virtuels pour des chefs de restaurants, des cinéastes, des apprenants de langue anglaise, des enseignants et d’innombrables autres groupes.

Au cours de l’année, le Président Sall a présidé à l’entrée en vigueur du Millennium Challenge Corporation (MCC) Power Compact. Cette cérémonie a marqué le début d’une horloge de cinq ans pour mettre en œuvre le programme de 600 millions de dollars qui améliorera l’accès à une électricité fiable pour des millions de Sénégalais et renforcera le secteur de l’électricité du pays.

Le secrétaire d’État Antony Blinken a visité le Sénégal en novembre et a fait l’expérience directe de l’esprit sénégalais de la Téranga. Il a été impressionné par l’énergie créative des artisans locaux et des femmes entrepreneurs du Sénégal. Il a assisté à la signature d’accords d’une valeur de plus d’un milliard de dollars avec des entreprises américaines.

La reprise des voyages mondiaux vers les États-Unis pour les voyageurs vaccinés, ainsi que le lancement passionnant de la liaison directe d’Air Sénégal vers les États-Unis, montrent clairement que les voyages entre nos deux pays sont plus importants que jamais - et nous nous engageons à traiter de manière sûre et efficace les demandes de visa pour les étudiants, les voyageurs d’affaires et les touristes. En 2021, nous avons conduit plus de 880 entretiens relatifs aux visas d’étudiants et repris le traitement des demandes de visas d’affaires et de tourisme.

Ce ne sont là que quelques éléments de la longue liste des façons dont nos pays ont travaillé ensemble en 2021.

En examinant notre histoire commune, nous avons beaucoup accompli ensemble au cours des 60 dernières années. Lorsque le Sénégal gagne, nous gagnons aussi. Notre relation transcende nos différences et donne des résultats qui profitent à nos deux pays et à nos citoyens respectifs. En travaillant ensemble, nous créons un avenir plus prospère, plus démocratique et plus sûr pour nous tous. Je me réjouis de la poursuite de nos relations durables en 2022 et au-delà.

Par Dr. Tulinabo S. Mushingi

6 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article