NAFISSATOU DIA : « LA PRÉSENCE DE L’AFRIQUE DANS L’ECOSYSTÈME MONDIAL EST TROP PEU VISIBLE »

news-details
3e ÉDITION ORANGE E-SPORT EXPERIENCE

Dakar accueille, les 5 et 6 décembre prochains, la grande finale de la compétition continentale de sports électroniques. Plus de 50 joueurs de 11 pays vont s’affronter lors du Orange Esport Experience, le grand rendez-vous annuel du Gaming en Afrique, au Dakar Digital Show. Une sorte de Coupe d’Afrique, mais avec des manettes ! Très développé en Europe et en Asie où il prend des allures de professionnalisme, l’e-Sport tarde encore à prendre son envol en Afrique, malgré le nombre de plus en plus croissant de pratiquants. En portant le projet de ce tournoi international, Orange souhaite changer cette donne. Sa directrice de la Communication nous en touche un mot.

Madame Dia, après avoir longtemps accompagné les sports dits classiques, Orange se tourne de plus en plus vers des disciplines telles que l’e-sport. Pourquoi ?
Avec Orange E-sport Experience, le Groupe Orange confirme et prolonge son engagement dans l’Entertainment, le sport et le football en particulier. En effet, nous sommes présents depuis plus de 20 ans pour accompagner la passion des supporters africains dans les pays où le groupe est présent. Depuis une dizaine d’années, le partenariat avec la CAF nous permet d’être le sponsor majeur de cinq compétitions majeures dont la Coupe d’Afrique des Nations de football. Dans le domaine du E-sport, Orange qui est réellement précurseur en Afrique, organise depuis bientôt trois ans des compétions dans les pays couronnées par des finales panafricaines.

Concrètement, comment comptez-vous booster la pratique du E-sport, notamment dans les pays où elle reste encore à formaliser ?
Orange contribue depuis 3 ans à entretenir la passion des jeunes africains à travers des événements et tournois locaux mais aussi en animant la communauté grâce à nos différents réseaux sociaux. A terme, notre ambition est de mettre en place une plateforme qui permettra d’harmoniser et de professionnaliser ces tournois dans tous les pays, de même qu’elle permettra la consultation, la diffusion et le partage de contenus liés au E-sport.

NAFISSATOU DIA

Cette année, vous organisez pour la première fois la compétition sous le label Orange E-sport Experience, quelles sont vos ambitions avec cette compétition ?
C’est la première fois que nous structurons ainsi l’activité E-sport en lançant le concept Orange E-sport Expérience avec une identité propre tout en capitalisant et en améliorant l’organisation et le déroulement des tournois. Notre ambition est de créer une rencontre unique qui rassemble en un lieu unique et tournant, tous les gamers des pays où Orange est présent mais aussi ouvert à d’autres pays pour une confrontation finale dans un esprit de combativité mais aussi de fair-play. Notre ambition est que Orange E-sport Expérience soit LA compétition de référence du E-sport en Afrique et permette de révéler les meilleurs joueurs continentaux qui à moyen terme représenteront l’Afrique dans les grandes compétitions mondiales E-sport, où aujourd’hui elle est à peine présente.

Quel message lancez-vous aux différents participants ?
Qu’ils se donnent à fond, qu’ils représentent dignement leurs pays, car une chose extraordinaire est en train de se construire. La présence de l’Afrique dans l’écosystème mondial en matière de E-sport est encore trop peu visible et année après année, nous construisons avec eux nos succès de demain. Tous les projecteurs de l’Afrique seront braqués sur eux sur ces deux jours et ils seront encouragés à Dakar par un public que nous espérons nombreux. Après l’édition Orange E-sport Expérience à Dakar, nous leur donnons rendez-vous en marge de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, pour une édition spéciale CAN E-Sport 2019, afin de continuer à écrire avec tous les gamers et les supporters les plus belles pages du E-sport au niveau continental. A eux de jouer et que le meilleur gagne !

Ecoutez le troisième numéro de l’émission de Seydina Aba Guèye, e-Sport Découverte, diffusée sur iRadio (90.3 FM), consacrée ce mercredi 28 septembre à la pratique du E-Sport au Sénégal.

Vous pouvez réagir à cet article