PAPE AMADOU SARR : « IL N’Y A PAS DE PROBLÈME DE RECOUVREMENT À LA DER »

news-details
POLÉMIQUE

« Il n’y a pas de problème de recouvrement » à la DER ! Cette précision est faite par Papa Amadou Sarr, Délégué général à l’entrepreneuriat rapide pour les femmes et les jeunes. Selon lui, ils sont à un taux d’à-peu-près de 60% de recouvrement. Ce qui, estime-t-il, est une première qu’il salue. Etayant ses propos, il indique qu’ils sont à un taux de recouvrement de 27% à Diourbel, 26% à Thiès et 19% dans deux autres régions qu’il n’a pas voulu citer.

« Le recouvrement fait partie d’une procédure normale de notre travail. Nous avons une sélection de recouvrement qui fait ce travail et qui est défendu sur le terrain avec nos partenaires financiers », a-t-il confié au micro de iRadio (90.3 FM). A la question de savoir si le fait d’afficher l’opération des descentes sur le terrain pour aller recouvrir ses fonds est une bonne méthode, Papa Amadou Sarr rétorque : « La meilleure méthode pour le remboursement consiste à aller chercher nos ressources là où elles sont. Il n’y a pas meilleurs partenaires que nos institutions de micro-finances qui ont mis en place ces financements. Les financements sont passées par elles, c’est elles qui ont décaissé et c’est elles qui vont recouvrir ».

Poursuivant, Papa Amadou Sarr ajoute, avec fermeté : « La DER va les accompagner pour faire ce travail. Et même si on ne le faisait pas, ces institutions de micro-finances sont tenues de le faire car elles ont signé un contrat avec nous ».

Vous pouvez réagir à cet article