PHOTOS-DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES EXCEPTIONNELLES AU SÉNÉGAL

news-details
HISTOIRE

Une enquête archéologique haletante qui a duré près de deux ans, des images inédites de tombeaux. Des fouilles ont permis la découverte de tombeaux exceptionnels dans la zone du Delta du Saloum, classé patrimoine mondial de l’humanité par une équipe d’archéologues sénégalais.

Il s’agit d’un amas coquillier, jusque-là jamais trouvé dans le Delta du Saloum, plus précisément dans la zone du parc national . L’équipe d’archéologues menée par le Docteur Aimé Koutanssan, du Musée des civilisations noires, a découvert, mardi dernier, 2 juillet, un tumulus de plusieurs inhumations.

Selon le Docteur en histoire, les premières couches ont permis la découverte de quatre squelettes. Mais, « dans les couches profondes, on a découvert 3 squelettes, de deux grandes personnes et d’un enfant. On pourrait supposer qu’il s’agit d’une famille. Sur l’enfant, nous avons trouvé un bracelet et un pendentif en cuivre. Sur l’homme, on a retrouvé une pointe de flèche et un arpent qui traverse son nez. Ce qui a un peu aplati son crâne », explique l’historien. Pour le moment, ni le statut social, ni l’âge de ces ossements n’ont encore été déterminés. « Il faudrait des tests un peu plus poussés pour pouvoir le savoir. Des tests ADN seront effectués », annonce-t-il.

Une découverte archéologique d’une grande importance puisqu’il s’agit d’une première, raconte Koutanssan. « Il y avait des découvertes mais ce n’était jamais palpables. C’est la première fois que nous avons ces preuves tangibles. »

Ces fouilles ont débuté en 2018 avec le Professeur Augustin Holl de l’université de Xiamen en Chine, le Docteur Aimé Kantoussan, Directeur de recherche au Musée des civilisations noires, Ibrahima Thiam, Doctorant en archéologie au département d’histoire de l’université de Dakar (UCAD) et médiateur culturel au musée des civilisations noires de Dakar, Ciré Ndiaye et Khady Thiaw, deux étudiants en master 2 au Département d’histoire.

Vous pouvez réagir à cet article