POLÉMIQUE SUR LE BUDGET, AMADOU BÂ RECTIFIE : « IL Y A 384 MILLIARDS DANS LES COMPTES… »

news-details
FINANCES PUBLIQUES

Adopté, sans débat. Le budget 2019 du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan est arrêté à la somme de 245 274 363 495 F CFA contre 216 240 968 560 F CFA pour le projet de loi de finances initiale 2018, soit une hausse de plus de 29,033 milliards F CFA en valeur absolue et 13,43 % en valeur relative. Toutefois, lors du passage du ministre Amadou Bâ, la polémique soulevée dernièrement à propos des tensions de trésorerie est revenue sur la table.

Si le budget est passé comme lettre à la poste, voté sans débat, le ministre Amadou Ba a toutefois été interpellé sur quelques sujets cruciaux : les questions relatives aux départs massifs à la retraite, les tensions financières qu’il avait évoquées le 13 novembre dernier et leur incidence sur l’économie nationale ou encore les résultats du recensement général des entreprises effectué par l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), le dossier Arcelor Mittal, la pression fiscale, la vente frauduleuse de terrains à la Patte d’Oie qui serait effectuée avec la complicité de hautes personnalités de l’Etat...

Concernant les tensions de trésorerie, Amadou Ba a estimé que ses propos ont été mal repris et mal interprétés. En réalité, il dit avoir parlé de tensions budgétaires et non de tensions de trésorerie. Selon lui, le pays ne connaît pas de tensions de trésorerie et au 23 Novembre 2018, dit-il, il y avait 384 milliards FCFA dans les comptes de l’Etat suivant la note du Directeur général de la comptabilité et du Trésor. « Tous les jours, la situation des comptes est disponible au niveau du ministère », a-t-il ajouté pour se dédouaner.

Vous pouvez réagir à cet article