image

POUR SORO !

image

Oui, j’entends encore les crépitements de son clavier et les sons d’enregistrements de ses texte à partir de l’aile des locaux du Journal le quotidien alors qu’il était Chef de Desk politique... Subitement des exclamations suivies d’éclats de rires annonçaient une bonne info… Oui, la rédaction du Journal Le quotidien à l’époque l’avait assimilé : il tenait un scoop. Et il faisait le tour du desk avec un "Bouki aamna almett". Fadel Barro, à l’époque reporter au dit desk peut en témoigner. Oui, sa jovialité et son expression spontanée traduisaient une clairvoyance intellectuelle reconnue de tous. Rigoureux et méthodique comme du reste le corrobore son profil de philosophe, il avait son style et son verbe à lui... Ses jeux de mots, l’alignement d’une suite de mots de la famille et qui avaient chacun son sens en dit sur son haut niveau intellectuel.
Les jeunes journalistes que nous étions, trouvaient une source d’inspiration dans ses textes..... par ricochet une formation continue en milieu professionnel.

Son accessibilité, sa simplicité, sa disponibilité, son gout prononcé pour les débats d’idées et son humour faisaient de lui un homme agréable.
Ses lecteurs seront désormais sevrés de ses écrits succulents. Surement, ils assouviront leur nostalgie dans ses précieuses archives, dirais-je "Soro’s pressbook ".

Je ne doute point que notre rédaction à l’époque et d’autres générations aux destins pluriels conviendront de la belle âme de Soro Diop.
Sa défense de la corporation journaliste était un sacerdoce... Le dernier texte qu’il a produit et publie est significatif à plus d’un titre. Un message d’avant outre-tombe comme pour nous confiait jalousement la profession, le métier de journaliste. Les acteurs, partenaires et lecteurs ont sans doute compris que Soro nous a confié un héritage parmi tant d’autres a défendre, développer pour honorer sa mémoire.
Repose en paix Soro, Qu’Allah le Tout Puissant t’accorde sa miséricorde et son paradis éternel.

Adieu Soro

Asse Bahaid SOW
Journaliste

24 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article