PROCÈS CHEIKH OUMAR ANNE / PAPE ALE NIANG : LE VERDICT EST TOMBÉ

news-details
Justice

Pape Alé Niang et Mody Niang, poursuivis pour diffamation par Cheikh Oumar Anne, l’ancien directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), et actuel ministre de l’Enseignement supérieur, sont fixés sur leur sort. Condamnés, ils écopent de trois mois avec sursis, en plus de devoir payer la somme de dix millions F CFA à titre d’amendes. Le plaignant leur réclamait... dix milliards F CFA.

En plus de 200.000 F CFA, chacun, ils devront verser solidairement 10 millions de F CFA au ministre. Les avocats de la défense comptent interjeter appel.

Le tribunal correctionnel de Dakar s’est déclaré incompétent en ce qui concerne l’ancienne présidente de l’Office national de lutte contre la Fraude et Corruption (OFNAC), Nafi Ngom Keïta également poursuivie par le ministre.

A la barre, lors de l’audience tenue le 26 août dernier, le journaliste avait contesté les faits qui lui sont reprochés, soutenant avoir repris les conclusions du rapport de l’OFNAC, dans son ouvrage intitulé "Scandale au cœur de la République : le dossier du Coud".

Vous pouvez réagir à cet article