Rencontre Sonko-Wade : Mimi Touré charge Sonko

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Après sa rencontre hier (samedi), à Dakar avec l’ancien président de la République Abdoulaye Wade, le candidat de la coalition Sonko Président avait sollicité le soutien du Parti démocratique sénégalais (Pds). « Nous aurions bien aimé avoir le soutien du PDS et du président Abdoulaye Wade mais ce n’était pas à l’ordre du jour de cet entretien parce que le PDS n’est pas dans une dynamique de soutien d’un candidat », avait déclaré Sonko à l’issue de leur réunion.

Aminata Touré, l’Envoyée spéciale du président sortant Macky Sall Aminata Touré est montée au créneau pour critiquer l’attitude du leader de Pastef. « Celui qui s’est auto-défini comme candidat anti-système a fini de convaincre qu’il ne fait que dans la phraséologie. Il revêt tous les oripeaux de la politique politicienne qu’il dit pourfendre. Il s’est spécialisé dans les fakenews et la dernière sur les 94 milliards lui aura été fatale », a dit l’ancien Président dans une lettre dont nous avons reçue copie.

Mimi Touré demande à Ousmane Sonko de répondre plutôt à l’hémicycle. « Sommé par ses collègues députés de venir s’expliquer à l’hémicycle, il s’est tout simplement débiné. Il lui aurait aussi fallu s’expliquer sur ses demandes de commissions sulfureuses entendues dans l’explosif enregistrement audio. Fabuler, fabuler, il en restera toujours quelque chose, telle est sa méthode politique », assène-t-elle.

Pour elle, M. Sonko n’est pas cohérent dans sa démarche. « N’étant pas à une incohérence près, voilà Sonko courtisant le Président Abdoulaye Wade dont le régime a été pointé d’innombrables scandales de corruption dont la valise Ségura qui nous a tous mis la honte nationale. Sonko qui se dit le chantre de la lutte contre la corruption semble avoir oublié tous ces scandales pourvu qu’il soutire un soutien de Abdoulaye Wade, Grand-père de la Politique politicienne sénégalaise ».
« Sonko ne fait pas la politique autrement, ses principes sont à géométrie variable. Que Sonko arrête donc de bassiner les sénégalais avec ses leçons de morale qu’il est le premier à fouler du pied », regrette-t-elle.

Vous pouvez réagir à cet article