Retour des exclus : Wilane et Moussa Bocar Thiam ne parlent pas le même langage

news-details
Politique

C’est la confusion au Parti socialiste (PS) où Abdoulaye Wilane, porte-parole du parti et son adjoint, Moussa Bocar Thiam, émettent sur des ondes différentes sur l’appel au retour des exclus. « Le parti ouvre ses portes pour ceux qui se sont amendés et voudraient bien revenir à la maison-mère. En conséquence, il n’a jamais été dit, relevé ou mentionné une quelconque directive du parti demandant aux anciens camarades exclus de revenir dans le parti, encore moins de leur tendre une perche », assène Kadialy Gassama, membre du Bureau politique (BP), repris par Le Quotidien. Porte-parole adjoint du PS, Moussa Bocar Thiam ne dit pas le contraire, confirmant que « nous n’avons jamais demandé aux exclus de revenir dans le parti. Tout d’abord, il faut clarifier les choses. Le retour des ex-camarades n’était pas à l’ordre du jour. C’était le bilan de la présidentielle (notamment) de la participation du PS et les perspectives toujours dans le cadre du Benno et la relance de la vente des cartes du parti. »

Maintenant, poursuit-il : « Au cours de cette réunion, nous avons vu la participation de certains camarades qui étaient exclus et qui ont fait campagne avec le PS pour permettre au président Macky Sall de gagner. »
En face, Abdoulaye Wilane, qui persiste et signe, ne manque pas, au passage, d’égratigner son camarade de parti. Pour lui, Me Moussa Bocar Thiam « est obnubilé par des positionnements et par ses intérêts. »

Vous pouvez réagir à cet article