SÉDHIOU : DES BAILLEURS RÉCLAMENT À L’ÉTAT 4 ANS D’ARRIÉRÉS DE LOCATION

news-details
LOCATION DE BATIMENTS ADMINISTRATIFS

Les bailleurs qui ont loué des bâtiments de service à l’Etat à Sédhiou courent derrière leur argent. Ces derniers se sont organisés en collectif pour réclamer la somme que l’Etat leur doit. A les en croire, cela fait 4 ans, qu’ils n’ont pas été payés. « Nous avons fait une lettre d’informations pour dire à l’autorité qu’il y a des bailleurs qui sont dans la région de Sédhiou, qui ont donné leurs bâtiments en location à l’administration territoriale et ses services et qui n’ont pas encore été payés », a expliqué Jules Souleymane Sow, porte-parole.

Selon lui, ils ont appris qu’il y a 52 dossiers de bailleurs qui dorment sur la table du directeur du patrimoine bâti de l’Etat. « Ce collectif sera international parce qu’il y a beaucoup de bailleurs qui sont dans la même situation que nous. Quand nous avions signalé le problème, près de 500 millions de francs CFA ONT été débloqués pour régler la situation mais, ce montant a été injecté ailleurs parce que notre dossier n’a pas été traité en urgence », a expliqué le porte-parole qui se dit dos au mur.

Toutefois, croit-il, le président de la République, Macky Sall n’est pas informé de la situation. En effet, ces bailleurs indexent l’ancien directeur général de l’Agence du patrimoine bâti et non moins actuel ministre de l’Urbanisme, Abdou Karim Fofana comme étant le responsable de la situation.

Ce dernier, réagissant à ces accusations, précise que l’agence du patrimoine bâti de l’Etat payait en fonction des dotations budgétaires. Selon lui, s’il y a des arriérés, c’est parce que la dotation budgétaire était en dÉça des engagements locatifs de l’Etat.

Vous pouvez réagir à cet article