SERIGNE BABACAR MBACKÉ PROMET DE NE PAS PROTÉGER SA FILLE

news-details
MORT DE KHADIM NDIAYE

Serigne Babacar Mbacké ’’Moukaboro’’, le père d’Aïda Mbacké,la femme accusée d’avoir brûlé vif son mari aux Maristes, sort de sa réserve. « Que la Justice fasse son travail », indique-t-il, soutenant qu’il « ne cautionne pas l’acte de sa fille. »

Le petit fils de Mame Cheikh Anta Mbacké (frère paternel de Serigne Touba) est catégorique à travers une déclaration publique. « Je le désapprouve absolument et totalement, déclare-t-il. Je ne protège aucun talibé coupable de forfaiture, aux yeux de la loi. Je ne cautionne pas ce qui s’est passé. Je ne protège personne, fut-elle ma propre fille. Que la justice fasse son travail en toute liberté et en toute indépendance et que toutes les responsabilités soient situées. Si justice doit être rendue à qui de droit, qu’il en soit ainsi conformément aux lois et règlements du pays. Que force reste à la loi et que la rigueur de la loi s’exécute. Je ne serai ni partisan et ne ferai aucun acte allant dans le sens de couvrir qui que ce soit. »

Le guide religieux a tenu ses propos à la maison mortuaire, où il a passé la journée, hier jeudi, 8 novembre. Il s’est entretenu avec le père et la mère du défunt Khadim Ndiaye.

Serigne Babacar Mbacké a coordonné aussi bien la prière mortuaire que l’enterrement de Khadim Fallou Ndiaye, sur autorisation du père de ce dernier dont il fut le marabout et le gendre.

Vous pouvez réagir à cet article