« SIDY LAMINE NIASS, MON SIDY À MOI... »

news-details
HOMMAGE

Mon Sidy à moi...

Mon Sidy à moi, c’est mon premier contrat de travail
Mon Sidy à moi, c’est mon premier salaire
Mon Sidy à moi, c’est le respect de la convention collective

Mon Sidy à moi, c’est le maître Mame Less Camara
Mon Sidy à moi, c’est mes premières responsabilités directionnelles
Mon Sidy à moi, c’est Walf Fm et ses fameux chariots de feu devenus historiques

Mon Sidy à moi, c’est l’amour et la passion du journalisme
Mon Sidy à moi, c’est Walfadjri, Futurs Médias, Emedia
Mon Sidy à moi c’est la visite à nous rendue de Sacré-Coeur (Walf) à la Médina (RFM)

Mon Sidy à moi, c’est la famille de la Presse
Son indépendance, sa liberté et toutes les autres libertés

Mon Sidy à moi, c’est la responsabilité sociale du journaliste
Mon Sidy à moi, c’est la Justice
Mon Sidy à moi, c’est la démocratie
Mon Sidy à moi, c’est l’alternance de 2000 et toutes les autres alternances
Mon Sidy à moi, c’est la révolution du téléphone portable

Mon Sidy à moi, c’est la confiance dans la jeunesse
Mon Sidy à moi, c’est le goût du risque et de l’entrepreneuriat
Mon Sidy à moi, c’est l’artisan de l’arabisant décomplexé
Mon Sidy à moi, c’est le défenseur acharné de la cause palestinienne
Mon Sidy à moi, c’est le soldat du rayonnement de l’islam
Mon Sidy à moi, c’est le dialogue islamo-chrétien

Mon Sidy à moi, c’est la voix du Peuple, la voix du bas-peuple, la voix des sans-voix

Mon Sidy à moi, c’est le Sénégal, l’Afrique, l’Universel

Mon Sidy à moi...c’est le mariage

Va Sidy ! Va ! Mission accomplie !
Sunt (Sidy) Lacrimae (Lamine) Nunc (Niass). Nos larmes (et nos prières) ne tariront jamais.

Vous pouvez réagir à cet article