SUITE AFFAIRE ROSELL : Aspire - Eupeun - Barça, un commerce triangulaire à la loupe du tribunal de Madrid

news-details
JUSTICE INTERNATINALE

Dans la première partie de ce dossier, nous évoquions les connexions entre Sandro Rosell, ancien président du Fc Barcelone, et son homme de main présumé, Josep Colomer, établi au Sénégal.

Si Colomer a été à ce point dans le viseur du juge, c’est d’abord parce qu’il aurait reçu plusieurs versements via la société Teranga Investments pour un total de 719 249 euros (environ 472 millions FCFA) émanant de deux sociétés gérées par Sandro Rosell et sous le coup d’une enquête. Pis, un autre montant de 6,5 millions d’euros (environ 4,2 milliards FCFA) avait été blanchi à Andorre, selon la juge Lamela, après la vente de 24 matchs amicaux du Brésil et des commissions provenant des contrats de sponsoring avec la firme Nike dont Rosell avait été un des dirigeants.


Diawandou Diagne et Moussa Wagué sous les couleurs de Kas Eupen

Toutefois, les ramifications de cette affaire dépassent le simple cadre du luxueux hôtel Rhino Resort. Egalement au cœur du dispositif de l’Académie Aspire, Josep Colomer est aussi visé pour les relations entre l’académie qatarie, le Fc Barcelone et le club belge KAS Eupeun (propriété d’Aspire Academy et actuel 11e du championnat belge de 1ère division), dont il est le Directeur sportif depuis 2012. En s’intéressant de près au cas de Colomer, l’on apprend qu’il est originaire de cette commune d’Eupen. Le club, KAS Eupen, est, depuis 2012, une propriété de la fondation Aspire Zone et son président est le qatari Tariq Abdulaziz Al Naama. A ce sujet, il ressort de l’enquête de la juge espagnole que la société Bonus Sports Marketing (BSM), créée par Rosell, est chargée de l’organisation de l’Académie Aspire, que pilote Colomer. Régulièrement, le centre de formation qatari (qui n’évolue pas dans le championnat sénégalais, malgré sa présence sur le territoire national) est chargé d’envoyer au club d’Eupen des jeunes formés à Saly. Mais, si Rosell a vendu sa société BSM en 2011, il est toujours soupçonné d’en rester le boss, dans les faits. Entre 2007 et 2016, BSM a perçu près de 5 millions d’euros (près de 3,3 milliards FCFA) provenant des comptes d’Aspire au Qatar. Et quand les ennuis judiciaires ont commencé à s’amonceler sur la table de Rosell, une nouvelle société (One of Ours) a été créée en 2017 pour remplacer BSM en s’engageant, pour cinq ans, avec Aspire.


Personnage central de l’Aspire Academy, Colomer est entouré ici de jeunes détectés par l’AFD.

Ces connexions troubles, selon La Vanguardia, un quotidien barcelonais, ont poussé Carmen Lamela à se pencher sur les transferts des joueurs formés à Aspire et envoyés à Eupen, particulièrement ceux qui ont atterri au Fc Barcelone : dans ce cas, les internationaux sénégalais Diawandou Diagne (24 ans, 2 sélections avec les Lions) et Moussa Wagué (20 ans, 13 sélections et 1 but avec les Lions). Les deux ont sensiblement eu le même parcours.

Formé à la branche sénégalaise de l’Académie Aspire qui logeait son personnel à l’hôtel Rhino et y faisait même travailler une partie de son effectif, Diawandou Diagne a quitté Aspire le 6 juillet 2012 pour rejoindre Kas Eupen, en Belgique, sans aucune contrepartie financière. Deux ans plus tard, il rejoignait l’équipe B du Fc Barcelone (Barça B) pour un montant jamais révélé. Un an plus tard, le Barça le prêta à Kas Eupen (juillet 2015) avant de le libérer au bout de deux saisons pour le refourguer au club belge, sans contrepartie financière.


Moussa Wagué a rejoint le Barça après le Mondial 2018

Moussa Wagué aussi a quitté Aspire le 2 janvier 2017 pour rejoindre Kas Eupen sans aucune contrepartie financière. Un an et demi plus tard, il rejoignait lui aussi, le Fc Barcelone B, le 5 août 2018, pour 5 millions d’euros (environ 3,3 milliards FCFA), après avoir brillé en Coupe du monde avec le Sénégal. Présentement en convalescence, il n’a pas encore eu l’occasion de se frotter à la bande à Lionel Messi. Après que les projecteurs de la juge ont été braqués sur ces transferts, plus aucun joueur d’Aspire n’a rejoint Kas Eupen depuis 2017. Une première depuis 2012 et l’arrivée des Qataris et de leur Directeur sportif Josep Colomer, dont une conversation téléphonique avec Sandro Rosell jointe dans le dossier, évoquerait un lien entre le transfert de Diawandou Diagne et le contrat liant One of Ours à Aspire.


D. Diagne, lors de sa présentation après qu’il a rejoint le Barça B en 2014

(A suivre)... Dans la troisième partie, nous évoquons les peines requises par le Bureau du Procureur à l’encontre de Rosell et Colomer, mais également nos tentatives d’entrer en contact avec ce dernier, à travers l’hôtel Rhino, ainsi que notre discussion avec une source au sein de l’Audiencia National de Madrid que nous avons jointe par téléphone.

Vous pouvez partager cet article