Sortie musclée contre le CNG : Gris Bordeaux écope du sursis

news-details
Sports

La sentence est tombée. Gris Bordeaux écope d’un (1) an avec sursis suite à son audition par le Comité national de gestion (CNG) de lutte le 9 février passé, informe Sunu Lamb. Le journal indique que le lutteur a reçu hier, jeudi 21 mars, la notification de la décision de la commission règlement et discipline.
Très actif autour du regroupement du collectif des lutteurs, le 3ème Tigre de Fass n’avait pas raté Alioune Sarr, le président du CNG de lutte et son équipe, allant jusqu’à les traiter de « voleurs ».

Khalifa Dia, le manager de Gris Bordeaux, lui, pousse un ouf de soulagement : « Il est toujours libre de compétir et de continuer son chemin. Tout est bien qui finit bien. »

Vous pouvez réagir à cet article