Spéculation foncière - Le maire de Sindia dans le collimateur de l’Ofnac

news-details
COLLECTIVITÉS LOCALES

Alors que de nombreux observateurs évoquaient sa mort clinique, voilà que le l’Office nationale de la lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) surgit de nouveau. Des agents de la structure présidée par Seynabou Ndiaye Diakhaté ont investi la mairie de la commune de Sindia que dirige Thierno Diagne.

Selon Iradio, ces agents de l’Ofnac, qui enquêtaient sur les spéculations foncières, très fréquentes dans cette commune, depuis que l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) y est érigé, ont bouclé leurs travaux après avoir passé une semaine dans la municipalité. Durant leur passage, les enquêteurs de l’Ofnac ont eu a interrogé le maire, M. Diagne, sur les hectares litigieux.

La première phase de l’enquête terminée, l’Ofnac va étudier le dossier en profondeur pour voir la suite a accordé aux nombreuses complaintes des populations de Sindia qui ont conduit à la descente de ses agents de l’Ofnac.
Les accusations qui pèsent sur les épaules du maire concernent l’assiette foncière de la commune. Ses détracteurs parlent de morcellement de terrains nébuleux en faveur de promoteurs privés. Des accusations qui ne datent pas d’aujourd’hui, mais que le concerné a toujours démonté.

Vous pouvez réagir à cet article