image

TAXAWU SENEGAAL S’ERIGE EN BOUCLIER POUR KHALIFA SALL

image

Khalifa Sall est au banc des accusés après les investitures contestées de Yewwi askan wi. Saliou Sarr, un de ses proches, a décidé de briser le silence pour défendre son leader. Interrogé par Iradio, il a souligné que Khalifa Sall avait l’autorisation de confectionner la liste de la coalition. Il trouve que les attaques contre le président de la coalition Taxawu Sénégal sont infondées.

« Ce qui avait été retenu à Yewwi, c’est qu’une carte blanche a été donnée au président Khalifa Sall pour faire les investitures. Les gens ont dit qu’ils ont totale confiance. Évidemment que c’est un exercice difficile qui ressemble à un piège car, vouloir classer tous ces leaders entre la première et la 53e place risquait d’être difficile en effet. Puisque quand une personne est classée à la 13e place, elle va se demander pourquoi on a mis l’autre à la 7e », a expliqué M. Sarr. Il rajoute : « Quand la liste va sortir, en tout cas, on verra que ceux que Khalifa a investis, Taxawu Sénégal sont minimes un homme et une femme… ».

On disait à Khalifa :« Si vous acceptez cette proposition, vous allez dans un piège et vous risquez de ne pas défendre les intérêts de Taxawu Sénégal ». M.Sarr appelle tous ses camarades de Yaw à revenir à la raison, rappelant que personne d’autre n’a voulu prendre ce risque.

13 mai 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article