Un passeur gambien accusé d’avoir causé la mort de 20 personnes

news-details
Espagne

Un Gambien de 24 ans a été arrêté. Soupçonné d’être un passeur, les autorités espagnoles l’accusent d’avoir causé la mort de 20 migrants africains lors d’une traversée du Maroc vers l’Espagne.
Un homme de 24 ans originaire de Gambie a été interpellé mi-octobre à Almeria, dans le sud-est de l’Espagne, et placé en détention provisoire. Il est accusé d’homicide par imprudence après la disparition de 20 passagers lors d’une traversée entre le Maroc et l’Espagne. Les migrants devaient payer 1 500 euros (environ 1 million FCFA) chacun pour embarquer dans le bateau de fortune « en très mauvais état », selon un communiqué de la police.
Des entretiens menés avec les 36 survivants secourus par les garde-côtes espagnols ont permis de déterminer que l’homme était le seul organisateur de la traversée, partie de Nador, dans le nord du Maroc. Le passeur avait lui-même alerté les secours lorsque le canot risquait de faire naufrage, précise encore la police. Depuis le début de l’année, plus de 47 000 migrants ont débarqué en Espagne par voie maritime, selon l’Organisation internationale des migrations (OIM) et 564 sont morts pendant la traversée ou portés disparus. L’Espagne est ainsi devenue le premier pays d’entrée des migrants en Europe.

Vous pouvez partager cet article