VENDETTA À TAMBACOUNDA : UN AUTRE JEUNE TUÉ, LA SITUATION TOUJOURS TENDUE

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

La violence qui sévit en ce moment à Tambacounda est de plus en plus inquiétante. Hier, un jeune, supposé appartenir au camp de la mouvance présidentielle a perdu la vie, poignardé lors des échauffourées qui ont éclaté entre des partisans de la coalition Benno Bokk Yaakaar et d’autres du Parti de l’Unité et du Rassemblement, dont le candidat Issa Sall est en tournée dans la zone. Ce matin, une sorte de vendetta s’est installée. Les représailles se poursuivent. En début d’après-midi, le convoi du PUR a été attaqué et deux véhicules brûlés, dont celui qui conduisait les journalistes.

Une partie du convoi est présentement bloquée dans le village de Botou, situé à deux kilomètres de la ville de Tambacounda. Mais, le pire que l’on pouvait craindre est arrivé. Une deuxième personne a perdu la vie. Selon nos informations, c’est à hauteur du quartier "Abattoirs" qu’un des chauffeurs du convoi se sentant piégé par de jeunes conducteurs de motos "Jakarta" qui ont barré la route, aurait foncé droit vers eux, heurtant un des jeunes, mort sur le coup. Le corps de la victime a été transporté à la morgue de l’hôpital régional de Tambacounda par les Sapeurs Pompiers. Le commandant de la Légion de Gendarmerie a naturellement exigé qu’un constat soit fait.

Vous pouvez réagir à cet article