DE NOUVELLES PERTURBATIONS EN VUE

news-details
ANNÉE SCOLAIRE 2018-2019

L’année scolaire 2018-2019 risque d’être perturbée. La Fédération des enseignants du Sénégal (Feder) a déposé un préavis de grève pour exiger le respect des accords signés. Face à la presse, ce vendredi, Dame Mbodj et Cie, préviennent le gouvernement.
« Après évaluation, nous avons constaté que l’Etat n’a pas respecté tous ses engagements, se fâche Dame Mbodj, le coordonnateur de la Feder. Quelques engagements qui ont connu un début de matérialisation, ont été très mal matérialisés. » Il en veut pour preuve, fulmine-t-il, l’augmentation de 15 mille francs CFA sur l’indemnité de logement. L’Etat a rusé en produisant une retraite complémentaire qui n’a pas été discutée avec les travailleurs. » Le syndicaliste de poursuivre : « Nous avons également constaté un retard sur la mise en œuvre de tous les autres points d’accord comme les prêts DMC, la production des actes administrateurs. La dette estimée à 80 milliards reste toujours à être toujours apurée par la Direction de la solde. »
La Feder qui juge cette situation « inacceptable », précise avoir déposé depuis, hier jeudi, 8 novembre un préavis de grève à la Fonction publique. « Le gouvernement a un mois pour discuter avec (les enseignants) pour décliner sa position par rapport aux revendications, indique Dame Mbodj. S’il va dans le sens de le régler, nous pensons qu’il y aura une année scolaire apaisée. Mais si le gouvernement louvoie ou tergiverse sur ces questions de fond que nous avons posées sur la table, nous allons vers des perturbations à partir du 8 décembre. »

Vous pouvez partager cet article