VERSON, LE TRAIT D’UNION DE COLETTE ET SENGHOR

news-details
DISPARITION

Elle allait avoir 94 ans dans deux jours, Colette Hubert Senghor épouse de l’ancien président du Sénégal est décédée ce lundi 18 novembre 2019, dans sa résidence de Verson, en Normandie. Elle a rejoint son mari Léopold Sedar Senghor, lui même décédé le 20 décembre 2001 à l’âge de 95 ans.

Discrète, madame Senghor était décrite comme une femme de l’ombre qui a toujours inspiré son mari poète. « Colette Senghor était une femme de l’ombre, une sentinelle auprès du président, c’était quelque part sa muse », se remémore Michel Marie, maire de Verson, en Normandie. La Normandie occupe ainsi une place de choix dans la vie de feu Léopold Sédar Senghor.

Région natale de Colette Senghor, descendante en droite ligne de Guillaume-le-Conquérant, la Normandie est aussi devenu le refuge du président à partir de 1959, à la veille de son accession à la magistrature suprême. Ce qui ne le séparera pas de Verson où il passait ses vacances et où il s’est également retiré après avoir passé le témoin de Chef de l’Etat à Abdou Diouf, en 1980. C’est de Verson, près de 18 ans avant Colette, qu’il a rejoint l’au-delà, le 20 décembre 2001.

Colette s’est mariée à Léopold Senghor, la deuxième union du président poète en 1957 et ils avaient d’ailleurs un fils, Philippe Maguilen, décédé dans un accident de la circulation à Dakar. Elle fut la Première dame du premier président de la République du Sénégal de 1957 à 2001, l’année du décès de Senghor. Une femme très belle et très élégante dont la gentillesse n’avait pas de limites, c’est ce que ses proches pensent d’elles. Si les Sénégalais ont du mal à se rappeler d’elle, c’est ce que la Première dame d’alors voulait faire profil bas et ne comptait aucunement influer sur la vie politique sénégalaise.

Le Sénégal d’ailleurs une patrie dont elle est restée entièrement reconnaissante, d’où sa volonté d’être enterré auprès de son mari. Plus que quelques semaines avant l’anniversaire du décès de son mari, Colette Senghor s’en va. Comme un signe, elle rejoint ainsi son mari Léopold Sedar Senghor et comme elle l’a toujours souhaité, Colette sera enterré au cimetière catholique de Bel air...

Vous pouvez réagir à cet article