VIDEO : A L’ORIGINE DE LA CÉLÉBRATION DU "NGENTÉ" DE NDIASSANE

news-details
MAWLID 2018

Une affaire d’arbre généalogique. En plus d’être des descendants du prophète Mouhamed (PSL), les Kounta sont aussi ses ascendants. C’est la raison pour laquelle ils célèbrent, chaque année, l’anniversaire du baptême de leur “fils” au septième jour de sa naissance.

Au-delà de cet explication relative aux liens de parenté entre les Kounta et le prophète de l’Islam, le « ngenté » de Ndiassane révèle une réelle entente entre Cheikh Bou Kounta, fondateur de Ndiassane et El Hadj Malick Sy de Tivaouane. C’est à partir de 1902 que Ndiassane a laissé à Tivaouane la célébration de la naissance (Gamou) pour se consacrer à la célébration de l’anniversaire du baptême, raconte Makhtar Koné, président de la jeunesse Khadr et membre du comité d’organisation. Il précise que la célébration de la naissance du prophète au huitième jour est le fruit d’une concertation entre les deux érudits.

Makhtar Koné est également revenu sur la Khadrya en tant que chemin spirituel. De l’origine de la confrérie au wird en passant par les “tabala”, il a fait savoir que le prophète Mouhamed (PSL) est le seul fondateur de cette voie et que tout repose sur sa souna.

Vous pouvez réagir à cet article