Victoire de Idy à Thiès : Babacar Pascal Dionne appelle ses pairs de BBY à une introspection

news-details
PRÉSIDENTELLE 2019

Babacar Pascal Dionne ancien Directeur des Domaines de Thiès et président du mouvement "Dolil Macky" analyse la défaite de la coalition présidentielle Benno Book Yaakaar, dans le département de Thiès, resté dans le giron du candidat Idrissa Seck.

« D’abord, nous nous félicitons de ce second mandat obtenu par le président Macky. Pour nous, c’est le bilan du chef de l’État sortant qui a plaidé sa réélection se réjouit Babacar Pascal Dionne. Au niveau local, à Thiès, notre défaite ne surprend pas pour autant. Thiès reste un fief d’Idrissa Seck qui a bénéficie d’un vote affectif. »

Toutefois, il appelle ses pairs, responsables locaux à Thiès, de « ne pas prendre cette défaite pour la fin du monde », sinon, estime-t-il, « le pire risque d’arriver aux prochaines locales, échéances importantes pour réconforter le président Macky Sall à Thiès » où les trois communes d’arrondissement du département sont sous le contrôle de Rewmi, le parti d’Idrissa Seck.

Babacar Pascal Dionne regrette, par ailleurs, que des responsables de Thiès s’imputent mutuellement la défaite de BBY à Thiès. En effet, on note, ces derniers jours, des accusations et contre-accusations au sein de la mouvance présidentielle dans la capitale du rail. Notamment entre militants favorables au Directeur général de la Poste Siré Dia et ceux favorables à Augustin Tine, ministre des Forces armées, maire de Fandène et Coordinateur départemental de BBY, ou encore Abdou Mbow député et vice-président de l’Assemblée nationale...

« Ces accusations par presse interposée risquent de nous coûter les prochaines locales et ce serait dangereux » déplore l’ancien Directeur des Domaines de Thiès. À ses yeux, il faut assumer la défaite collective et se prêter au jeu de l’introspection avant de se projeter vers les élections locales prévues en décembre 2019.

Vous pouvez réagir à cet article