Vol de pièces d’identité : Aby Ndiaye, la responsable de l’Apr, risque deux mois de prison

news-details
Politique

Aby Ndiaye, la responsable apériste de Mbour, a fait face au juge hier vendredi. Poursuivie pour vol de cartes nationales d’identité dans le cadre de la collecte de signatures pour le parrainage, elle risque deux mois ferme de prison. C’est la peine requise par le Parquet.
L’accusée nie toutefois les faits qui lui sont reprochés. Dans ses propos repris par Enquête, elle explique sa présence dans le bureau des cartes d’identité par la perte de la sienne.
« Le lundi, je suis allée voir Mbaye Dione pour qu’il me rédige une lettre de perte. Quand je suis arrivée, je lui ai expliqué que j’avais perdu ma pièce. Il m’a conseillé d’aller voir au niveau de la police car il y a un bureau où on dépose les pièces d’identité perdues. J’y suis allée. Et, j’ai trouvé une femme qui faisait le ménage. Je l’ai saluée et j’ai pris les pièces posées sur la table pour chercher la mienne. Entre-temps, j’ai reçu un coup de fil et je suis sortie pour répondre ; je tenais toujours les pièces dans ma main. Quand j’ai eu fini de répondre, je suis retournée dans le bureau. Et, c’est à ce moment que l’agent Asp m’a interpellée. Il m’a demandé ce que je faisais avec les pièces. Je lui ai expliqué que je cherchais ma pièce que j’avais perdue. Il m’a dit que je n’avais pas le droit de les prendre. Je lui ai présenté mes plates excuses mais il n’a pas voulu m’écouter. Il a fait tout un tas d’histoires et l’a raconté à son supérieur. »
Ansoumana Mané, un témoin, réfute la version de l’inculpé : « Je l’ai vu prendre un lot de pièces de sexe masculin. On a trouvé ces pièces dans sa pochette. »

Vous pouvez partager cet article