YÉMEN : 19 ENFANTS TUÉS LORS D’UNE ATTAQUE À JAOUF

news-details
RAIDS AÉRIENS

« L’UNICEF a le regret de confirmer que la récente attaque à Jaouf, dans le nord du Yémen, le 15 février, a coûté la vie à 19 enfants (huit garçons et onze filles) et en a blessé 18 autres (neuf garçons et neuf filles) », a écrit l’agence de l’ONU dans un communiqué.

Selon les Nations Unies au moins 31 civils ont été tués samedi dans des raids aériens. « Les rapports préliminaires sur le terrain indiquent que le 15 février, pas moins de 31 civils ont été tués et 12 autres blessés dans les frappes qui ont touché la zone d’Al Hayjah du district d’Al Maslub dans le gouvernorat de Jaouf », avait déclaré samedi Lise Grande, Coordinatrice humanitaire de l’ONU pour le Yémen.

« Nous espérions que la paix se profilerait à l’horizon au Yémen, mais l’escalade inquiétante de la violence au cours des dernières semaines nous rappelle brutalement que les enfants du Yémen continuent de porter le plus lourd fardeau du conflit », a souligné Sara Beysolow Nyanti, Représentante de l’UNICEF au Yémen dans son communiqué.

L’UNICEF a réitéré son appel à toutes les parties au conflit à « protéger la vie des enfants, en mettant d’abord et avant tout un terme à cette guerre brutale ».

Selon l’agence onusienne, un engagement soutenu en faveur de la paix au Yémen est le seul moyen pour la communauté mondiale de respecter pleinement notre engagement à protéger les droits de chaque enfant dans ce pays.

« La souffrance quotidienne des enfants au Yémen ne doit pas être oubliée ou passer inaperçue », a insisté la Représentante de l’UNICEF au Yémen.

Vous pouvez réagir à cet article