ALERTE CONTRE LE TRAFIC DE BOIS AU SUD : L’URGENCE D’UNE COOPÉRATION SÉNÉGAMBIENNE

ALERTE CONTRE LE TRAFIC DE BOIS AU SUD : L’URGENCE D’UNE COOPÉRATION SÉNÉGAMBIENNE
ENVIRONNEMENT

Moins d’un mois après la sortie de l’Union nationale des coopératives et exploitants forestiers du Sénégal (UNCEFS), la Convention internationale pour la lutte contre le trafic d’espèces menacées d’extinction, a exhorté la Gambie à lutter contre le trafic de bois au sud du Sénégal. En 2018, le Sénégal et la Gambie avaient signé un mémorandum commun de lutte contre le trafic de bois. En janvier dernier, une enquête a révélé que le commerce illégal de bois en Casamance sous l’ancien président Yahya Jammeh a généré plus de 325 millions de dollars Us (environ 192 milliards F CFA) entre 2010 et 2016.

Lire la suite

Pages de 1 à 4