[CARTE POSTALE] : PODOR, LA BELLE, ÉTALE SES ATOURS

[CARTE POSTALE] : PODOR, LA BELLE, ÉTALE SES ATOURS
FESTIVAL BLUES DU FLEUVE

Telle une courtisane, Podor étale ses nombreux atours pour séduire ses visiteurs venus vivre les 72 heures de la 13e édition du Festival Les Blues du fleuve initiées par Baba Maal, le lead vocal du ’’Daandé Lenol’’. Le souffle de la modernité n’est pas parvenu à ôter du cou de la belle ses parures héritées du passage du colon, avant l’indépendance en 1960.

Du centre ville en allant sur la rive du fleuve, ses constructions sont aussi riches que variées : toit de chaume, en tuile, ou en zinc. Ses calèches ajoutent une sacrée dose de charme.

Seul reproche à faire à la belle, ses rues un peu mal éclairées la nuit. Mais, on tombé, quand même, sous le charme. « Les routes sont bitumées et les angles confortables », apprécie ses hôtes. Une véritable déclaration d’amour.

Lire la suite
NAUFRAGE DE MIGRANTS EN MAURITANIE : LE CRI DE DOULEUR DE PODOR
ÉMIGRATION CLANDESTINE

NAUFRAGE DE MIGRANTS EN MAURITANIE : LE CRI DE DOULEUR DE PODOR

Tremblante, Seynabou Wane, animatrice rurale à la retraite à Podor, peine à trouver les mots pour exprimer son émoi. Son cœur de mère est meurtri par le naufrage, qui a, dernièrement, causé 62 morts dont 15 Sénégalais au large des côtes mauritaniennes. A Podor, ville frontalière avec la Mauritanie, ce drame, le énième, suscite beaucoup d’émoi. « Ça me fait mal, lâche-t-elle », presqu’en larmes.

Lire la suite

Pages de 1 à 4