100e ANNIVERSAIRE D’AMADOU MAHTAR M’BOW : LES DERNIERS RÉGLAGES DU COLLOQUE INTERNATIONAL

news-details
CULTURE

Amadou Mahtar Mbow aura 100 ans le 20 mars 2021. Ce centenaire sera l’occasion de lui rendre encore plus hommage. Un colloque international est prévu à cet effet au musée des civilisations noires. Les thèmes de ce colloque international seront ainsi articulés : "Amadou Makhtar Mbow, l’éducateur émérite" ; "Amadou Mahtar Mbow, le visionnaire" ; "Amadou Mahtar Mbow, permanence d’un engagement politique et citoyen"...

Une conférence de presse a été organisée ce mercredi, pour communiquer sur l’événement des 100 ans de cet ancien ministre de l’éducation nationale. C’est au musée des civilisations noires que le comité de célébration du centenaire de M. Amadou Makhtar Mbow a tenu cette conférence de presse.

En plus du colloque international, il y aura un vernissage d’une exposition qui seront consacrés à la vie et à l’œuvre du Professeur Amadou Makhtar Mbow. "Cette exposition sera ensuite reversée aux fonds documentaires de la future "Fondation Amadou Makhtar Mbow", souligne le comité. Covid-19 oblige, les activités se dérouleront en présentiel et sur des plateformes web.

La commémoration du centenaire sera placée sous le haut patronage de plusieurs autorités comme le Président Macky Sall, le Roi du Maroc Mohamed VI, les Présidents Alpha Condé, Mahamadou Issoufou, Roch Marc Christian Kaboré et verra la participation d’anciens Chefs d’État amis du Professeur Mbow de même que de hautes personnalités politiques et scientifiques nationales et internationales.

Le budget global de ces activités n’est pas révélé. Les organisateurs soutiennent que ça se fera à la fin de l’événement. Notons que ce centenaire verra la participation de plusieurs savants, professeurs dont Penda Mbow, Professeur Souleymane Bachir Diagne entre autres.

Pour rappel, Amadou Mahtar Mbow est un universitaire et homme politique sénégalais qui a fait ses études supérieures en France. Il a directeur général de l’Unesco pendant 13 ans. Il a enseigné l’histoire et la géographie et a été ministre de l’Education, puis de la Culture, entre 1966 et 1970. Aujourd’hui, une université publique du Sénégal porte son nom.

Vous pouvez réagir à cet article