1107 KILOS DE COKE INCINÉRÉS, 3 KILOS ENTRE LES MAINS DE LA JUSTICE

news-details
SAISIE RECORD DE DROGUE

Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Doouda Diallo et le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye ont procédé, ce samedi à l’incinération de la drogue saisie au Port de Dakar. Une incinération qui s’est faite à la chaudière de la cimenterie du Sahel. Ce, en présence du haut commandant de la gendarmerie nationale, du directeur général de la Douane. L’opération s’est déroulée sous haute sécurité.

Les éléments du groupement d’intervention de la gendarmerie nationale, encagoulés et armés jusqu’aux dents, surveillaient le conteneur dans lequel la drogue se trouvait. Comme s’ils craignaient que la drogue soit subtilisée.

Des 1110 kilos saisis, seuls les 1107 ont été incinérés. Les autres 3 kilos restants sont, d’après Abdoulaye Daouda Diallo, entre les mains de la Justice pour les besoins de l’enquête. Face à la presse, le ministre des Finances a félicité « avec fierté » le Directeur général et coordonnateur de la Direction générale des Douanes mais aussi le directeur des opérations douanières et tous leurs collaborateurs. D’autant qu’à son avis, ce résultat est le fruit d’une collaboration importante de toutes les forces de défense et de sécurité en l’occurrence la Douane, la Gendarmerie, et la police. En sus de la police scientifique qui, informe le ministre, était présente de bout en bout.

Le montant de la drogue évalué à 250 milliards

« Nous sommes déterminés et résolus à traquer ce mal de nos pays et de faire en sorte que le Sénégal ne devienne pas une plaque tournante de la drogue. On ne peut pas être un pays de transit. Cela n’est pas possible. On sait le pays d’origine de cette drogue et sa destination. C’est-à-dire que le Port de Dakar pouvait constituer comme un port d’éclatement mais nous pensons qu’avec le travail qui est en train d’être mené à ce niveau, c’est un mal que nous arriverons à vaincre », a expliqué le ministre Abdoulaye Daouda Diallo qui promet que son équipe va continuer à mener le travail pour bouter hors d’état de nuire les trafiquants.

Le ministre des Finances et du budget a également révélé la valeur marchande de cette drogue saisie. La saisie globale, informe-t-il, se chiffre autour de 250 milliards de francs CFA. « Un seul gramme de cocaïne ne vaut pas moins de 80 mille francs CFA », précise le ministre avant d’ajouter : « Pour la cocaïne, c’est plus de 88 milliards FCFA. Ensuite, les deux bateaux qui ont été saisis tourneraient autour de 160 milliards de francs CFA, en moyenne 80 milliards par bateau. Il y a aussi une centaine de véhicules qui tournerait autour de 700 millions environ. Donc, vous faites le total de tout cela, vous vous rendrez compte que la saisie est importante ».

Les deux navires pourraient être mis aux ventes enchères

S’agissant des navires, le ministre indique qu’ils ont été saisis par l’Etat du Sénégal. « Ils sont entre les mains de la justice. Dans les prochaines semaines, ils seront, soit, mis aux enchères, soit, voir avec l’armateur quelles sont les possibilités de trouver un terrain d’entente ». Pour ce qui est de l’enquête, le ministre renseigne qu’elle est en cours. « La Douane a terminé sa procédure. Maintenant, on attendra les possibilités de transactions avec l’armateur », dit-il.

Vous pouvez réagir à cet article