1455 ACCIDENTS DE TRAVAIL EN 2018, L’URGENCE DE LA PRÉVENTION DANS LES ENTREPRISES

news-details
Journées de la Prévention

Les entreprises exposent leurs travailleurs à des dangers et des risques dont les conséquences sont souvent excessivement lourdes. Des études ont démontré que les coûts directs supportés annuellement par les ONSS (Office National de la Sécurité Sociale) des pays membre de l’IAPRP (Interafricaine de la Prévention des Risques Professionnels), sont estimés à plus de cent milliards de F Cfa.

Pour le Directeur général de la Caisse de sécurité sociale (CSS), Assane Soumaré, cette manne financière pourrait bien servir à créer des emplois chez les jeunes. Pour éviter ces genres de situation, M. Soumaré a prône, « l’internalisation de les préventions des risques professionnels dans les entreprises ». Selon lui, c’est le fait de reléguer au second plan la prévention des risques au profit des politiques commerciales, financières et technologique, qui entraîne ces pertes de coûts inestimables des entreprises en cas d’accident.

À en croire à M. Soumaré, 1455 accidents de travail ont été enregistrés au Sénégal en 2018. Un chiffre important qui devrait pousser les responsables d’entreprise à accorder une place de choix à la prévention au niveau de leur société. « La non-prévention induit des coûts extrêmement importants qui peuvent être très fâcheux pour la suivie de l’entreprise », a-t-il signalé.

Sur le plan juridique, l’Etat du Sénégal a mis en place un dispositif juridique et institutionnel pour la prévention des accidents de travail. « S’il est respecté par les entreprises, il pourra diminuer de façon drastique les accidents de travails et les maladies professionnelles », a déclaré, la Représentante du ministre du travail, Mme Ndiémé Seck Diouf, à la cérémonie de lancement des activités des journées africaines de la prévention tenues, ce matin.

Vous pouvez réagir à cet article