17 TALIBÉS TUÉS DEPUIS 2017

news-details
LISTE MACABRE

Depuis 2017, 17 talibés ont été tués, d’après les estimations de Libération. Le journal a ajouté le cas de Fallou Diop, du nom de ce talibé de 11 ans, battu à mort, dimanche dernier, à Rawdou, dans le département de Linguère, aux 16 autres décès signalés, en 2016, par Human Rights Watch (HRW).

Des cas répertoriés dans les régions de Saint-Louis, Diourbel, et Thiès. Les victimes sont âgées entre 5 et 15 ans. 3 sont mortes des suites de coups violents comme Fallou Diop, 4 dans des incendies de daaras, 5 dans des accidents de la route alors qu’ils mendiaient, 4 de maladies non traitées. 9 de ces décès ont eu lieu en 2018 dont 2 des suites d’un passage à tabac, respectivement à Touba en avril et à Mpal en mai.

Pour le cas de Fallou Diop, 2 personnes ont été mises aux arrêts : Maguette Diop, le bourreau de 15 ans, et assistant du maître coranique et le responsable du Daara.

Vous pouvez réagir à cet article