35 CIVILS TUÉS DANS UNE ATTAQUE, LE PRÉSIDENT KABORÉ ANNONCE LA NEUTRALISATION DE 80 TERRORISTES

news-details
BURKINA FASO

Le Burkina Faso est encore touché de plein fouet par une attaque terroriste. Au nord du pays, au moins trente-cinq civils, "en grande majorité des femmes", ont été tués hier, mardi, dans une attaque jihadiste. Les faits ont eu lieu précisément à Arbinda, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé le président Roch Kaboré sur son compte twitter.

Il a décrété un "deuil national de 48 heures", à compter de ce mercredi, en hommage aux victimes de cette attaque, dans laquelle sept soldats ont péri. Le président Kaboré a également révélé que ainsi que l’acte héroïque de ses soldats a permis de neutraliser 80 "terroristes" et de récupérer d’importants matériels militaires ainsi que des moyens de locomotion utilisés par lesdits terroristes.

Vous pouvez réagir à cet article