image

400 000 DOSES DE VACCINS BIENTÔT PÉRIMÉES

image

Au moins 200 000 doses de vaccins Covid-19 sont arrivées à expiration au Sénégal, sans avoir été utilisées au cours des deux derniers mois. Et comme si cela ne suffisait pas, 200 000 autres sérums devraient expirer fin décembre, a déclaré ce lundi à Reuters, le responsable sénégalais du programme de vaccination. A l’origine de cette situation, la demande qui est trop lente. Le constat général est que malgré la campagne de sensibilisation mise en branle par le ministère de la Santé et de l’action sociale, beaucoup de personnes hésitent encore à se faire vacciner. Selon l’agence de presse Reuters, les gouvernements africains ont demandé davantage de vaccins contre le Covid-19 pour aider à rattraper les pays les plus développés, où les déploiements de vaccins se succèdent depuis plus d’un an.

Seulement, renseigne toujours Reuters, alors que le rythme de l’offre s’est accéléré ces dernières semaines, certains pays ont du mal à suivre le rythme. Ce qui naturellement a mené à la situation que connaît aujourd’hui le Sénégal. En effet, au-delà des problèmes de logistique, la courte durée de conservation des vaccins provenant de donneurs et l’hésitation des populations à se faire vacciner ont empêché l’écoulement normal des doses, renseigne l’agence.

14 décembre 2021

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article