5 ANS ET UN MANDAT D’ARRÊT REQUIS CONTRE MASSATA DIACK

news-details
PROCÈS IAAF À PARIS

Le parquet national financier a requis cinq ans de prison ferme, la peine maximale, à l’encontre de Papa Massata Diack, et demandé aussi l’amende maximale de 500.000 euros, ainsi qu’un mandat d’arrêt et l’interdiction d’exercer toute activité dans le monde du sport.

Il a également requis trois ans de prison dont dix-huit mois avec sursis contre Habib Cissé, l’ancien avocat et homme de confiance du patron de l’Iaa, un des cinq autres prévenus dans cette affaire qui a ébranlé l’athlétisme mondial et précipité l’exclusion de la Russie de toutes compétitions internationales.

Vous pouvez réagir à cet article