5 MOIS DE CRISE À L’HÔPITAL DE ZIGUINCHOR : INNOCENCE N’TAP DÉBARQUE EN POMPIER

news-details
Santé

La présidente du Haut conseil du dialogue social, Innocence Ntap Ndiaye, a entamé une médiation au conflit qui oppose l’intersyndicale des travailleurs et la direction de l’hôpital régional de Ziguinchor. Cette médiation a permis de décrisper le climat délétère qui prévalait au sein de cet établissement sanitaire depuis presque 5 mois. Lors d’une rencontre, les syndicalistes ont exposé devant la présidente du Hds leurs doléances et y ont proposé des solutions.

Pour Innocence Ntap Ndiaye, cette situation de conflit est due, en grande partie, par l’absence de dialogue. Elle a ainsi appelé le Directeur à prêter davantage une oreille attentive aux syndicalistes. « Nous avons parlé des difficultés. Les syndicalistes veulent le renforcement du dialogue. Avant-hier, le chef de l’Etat a donné des pistes de solutions pour ne pas dire des instructions. Nous sommes là pour voir comment renforcer le dialogue au sein de l’établissement. Les syndicalistes eux-mêmes sont porteurs de proposition et ils méritent d’être écoutés », a déclaré Innocence Ntap Ndiaye.

Parmi les solutions préconisées, il y a la mise en place d’un comité interne de dialogue. Ce cadre d’échange devrait anticiper sur d’éventuels conflits qui pourraient bloquer le fonctionnement de l’hôpital. « Nous magnifions son action. Nous espérons que les discussions que nous avons eues vont aider l’hôpital à sortir de la crise dans laquelle il est plongé depuis presque 5 mois. Nous la remercions. Nous sommes conscients que ces échanges pourraient nous apporter la stabilité et la paix au sein de l’hôpital », a déclaré Docteur Diama Sakho, présidente de l’Intersyndicale travailleurs de l’hôpital.

Vous pouvez réagir à cet article