image

5 QUESTIONS ESSENTIELLES POUR BIEN PRATIQUER SON RAMADAN

image

Depuis quand le ramadan est obligatoire ?
Le mois sacré de ramadan, c’est le 9ème mois du calendrier musulman. Le mois de ramadan est devenu obligatoire deux ans, après l’installation du Prophète Mohamed (Psl) à Médine, et quinze ans après l’avènement de l’islam, puisque le prophète était resté treize années à la Mecque. Deux ans après, le mois de ramadan est devenu une obligation.

Pourquoi c’est l’un des cinq piliers de l’islam ?
C’est parce que le ramadan demande beaucoup des sacrifices. Ça demande une vraie foi en Dieu. Il faut accepter d’être un serviteur d’Allah, parce que personne ne peut savoir à quelle heure on mange ou on boit, personne ne peut nous contrôler. On peut bien se cacher et manger dans la chambre sans que personne ne le sache, mais le fait de ne pas manger ni boire et le faire par plaisir, c’est important, c’est donc la raison pour laquelle, ça fait partie des cinq piliers de l’islam. Pour être un vrai musulman, il faut pratiquer le jeûne, car c’est une obligation.

Ça sert à quoi au fond ?
Le ramadan, ce n’est pas seulement le fait d’arrêter de boire ou de manger, parce qu’il y’a des gens qui arrêtent de manger et de boire pour maigrir. Mais le fait de pouvoir faire une autre lecture des choses, d’identifier ce qui est interdit et ce qui ne l’est pas, c’est ça la dimension profonde du jeûne.

Comment on détermine les dates de début et de fin ?
Cela dépend de l’apparition du croissant lunaire. On regarde avec nos moyens. Quand on voit la lune apparaître, le lendemain on jeûne, ou on jeûne 29 jours et on regarde si on voit la lune apparaître, on coupe le lendemain et après, c’est la Korité.

Comment tenir le mois en entier ?
D’abord, pendant le mois de ramadan, il y’a une grande subvention. La subvention de base, c’est que Satan, durant le mois de ramadan, est attaché, donc ne peut pas réagir. Mais on a une autre motivation. C’est pourquoi durant le mois de ramadan on sent la spiritualité. Maintenant, l’autre motivation, c’est quand on réussit son mois de ramadan, on a un diplôme qu’on appelle la crainte référentielle. Et c’est ce même diplôme qu’on va demander à n’importe qui pour pouvoir entrer au paradis. C’est-à-dire, c’est quelqu’un qui est venu avec un cœur pur, un cœur où il y’a ce qu’on appelle la taqwa, la crainte référentielle, donc pour être motivé, la nourriture qu’on va laisser ou bien la boisson, on dit « attention, je laisse ça, mais je suis en train de me rapprocher de mon seigneur ».

Ndèye Anna NDIAYE

5 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article