image

5 SYNDICATS SIGNENT, LE CUSEMS ET LE SAEMSS CONSULTENT LEURS BASES

image

La journée du vendredi a été longue pour le gouvernement et les syndicats d’enseignants. Mais, difficile de retenir quelque chose de concret, même si Bés bi a appris de certaines confidences qu’il y a de « l’espoir ». Il est clair que des propositions du gouvernement, celles qui avaient été retenues samedi dernier, ont été « minutieusement passées au peigne fin », se contente de dire une source proche du Cusems. Mais peu avant 3h du matin, le site du ministère de l’Education postait sur sa page Facebook ceci : « Rencontre Gouvernement-Syndicats : 5 sur les 7 syndicats ont signé (Le Siens, le Sels, l’Uden, le Sels/A, le Snelas/Fc) ont accepté les propositions du gouvernement et les ont matérialisées par leur signature.

Le document qui résume l’ensemble des accords a été paraphé et confié au ministre des Finances jusqu’à lundi pour être démultiplié. Le Cusems de Abdoulaye Ndoye et le Saemss de Sawrou Sène ont demandé de partager le document avec leurs bases pour recueillir leurs avis ». Tout tourne encore autour du relèvement du montant des indemnités de logement, d’enseignement ou de contrôle et d’encadrement. Avant cette réunion, qui devait se tenir jeudi, beaucoup avaient parié que cette fois-ci, qu’il devait y avoir des accords certains, même si les enseignants pourraient avoir des réserves sur les échéances. D’ailleurs, le G7 qui regroupe les syndicats d’enseignants les plus représentatifs, avaient bien douté des dates proposées par Abdoulaye Daouda Diallo et ses autres collègues ministres.

Le ministre du Budget avait annoncé 90 milliards de FCFA représentant l’impact sur les finances de l’Etat. Avec une défiscalisation sur les indemnités de logement, entre autres mesures mises sur la table par le gouvernement mais qui ne semblaient pas convaincre le Cusems, le Saemss et autres. Ce qui avait motivé leur 10ème plan d’action articulé entre débrayages, grève totale et boycott des évaluations.

26 février 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article