53 EX MIGRANTS METTENT EN PLACE UNE STRUCTURE DE SENSIBILISATION

news-details
Émigration irrégulière

53 volontaires ont décidé de s’investir davantage dans la sensibilisation de leurs communautés sur les risques et dangers de la migration irrégulière. C’est ainsi qu’ils ont mis sur les fonts baptismaux l’Association sénégalaise contre la migration irrégulière (ASMI). Elle a été lancée, ce vendredi, à la Place du souvenir. Selon la présidente de l’ASMI, Ramatoulaye Dièye, les objectifs de l’association, sont, entre autres : appuyer les initiatives nationales et internationales dans le domaine de la sensibilisation, chercher des solutions pratiques aux problèmes de la migration, accroître les moyens de communication sur les dangers liés à la migration irrégulière.

Ces volontaires de l’ASMI sont tous d’anciens migrants. Ils ont intégré le projet Migrants comme Messagers (MaM) que l’Organisation internationale pour les migrants (OIM), bureau de Dakar, est en train de dérouler depuis 2018 pour lutter davantage contre l’immigration irrégulière. « Ce lancement est aujourd’hui une occasion pour l’ASMI de se présenter officiellement aux différentes ONG, et organisations internationales et aux parties prenantes travaillant sur les sujets liés à la migration et de construire un réseau. En effet, un réseau solide permettra de bénéficier de l’expertise des parties prenantes aux renforcements de messages, de consolider leur système de référence et de sensibiliser sur les opportunités qu’offre le Sénégal », a déclaré la Cheffe de mission de l’OIM, Valéry Valentine.

Vous pouvez réagir à cet article