65 000 EMPLOIS : "LES PREMIERS CONTRATS SERONT SIGNÉS CE MOIS"

news-details
PROGRAMME D’URGENCE

Annoncés au mois de mai 2021 dans le cadre du programme d’urgence pour l’emploi des jeunes, les premiers CDD (contrats de deux ans renouvelables une fois) sur les 65 000 emplois, seront signés avant la fin du mois de juin. L’assurance est donnée par le directeur de l’Emploi, Modou Fall, invité de l’émission ’’Pencum ndaw ñi’’, animée par Migui Marame Ndiaye, sur iRadio.


Vous pouvez réécouter ici le podcast de l’émission


"Actuellement, nous sommes dans la phase d’inscription sur les plateformes, a expliqué le Directeur de l’Emploi. Après cette phase, nous allons transmettre les inscriptions en ligne au comité départemental dirigé par les Préfets qui vont statuer à leur niveau. Parce qu’un comité sera créé au niveau de chaque département, pour pouvoir étudier les dossiers. Et après, aller vers un comité de sélection, pour pouvoir trier selon les critères définis."

Dans le cadre de cette procédure, Modou Fall, interrogé des Sphères ministérielles de Diamniadio, a précisé que quatre critères ont été définis afin de faire les premiers tris : l’âge, la situation matrimoniale, le nombre d’enfants et l’expérience professionnelle.

"Ce sont les critères sur lesquels le comité va beaucoup insister pour faire le tri des jeunes qui seront choisis. Il est important de souligner qu’en parallèle, les données de l’ANSD (Agence nationale de la statistique et de la démographie) nous ont permis surtout en matière de population active de définir les quotes-parts pour chaque département, pour chaque type de métier. Ce qui veut dire que globalement nous sommes dans la phase d’inscription. Je pense que dans les semaines à venir, nous aurons à stabiliser ces inscriptions. Donc, nous pouvons nous dire que durant le mois de juin, la liste des 65 000 jeunes recrutés sera publiée, et que les contrats de travail qui vont lier l’État du Sénégal et ces jeunes-là seront signés."

Interpellé sur ces nouveaux délais, il a insisté sur les étapes : "c’est dès le mois de mai qu’on a commencé la procédure parce qu’un recrutement aussi, c’est des étapes" relatives au lancement des avis de recrutements, ensuite à celle des inscriptions, puis la collecte des dossiers, le tri, la sélection, et enfin l’étape de publication.

« Dans l’immédiat, en soutien à l’emploi et aux ménages, j’ai décidé d’allouer, dès le mois de mai, 80 milliards de FCFA au recrutement de 65 000 jeunes, sur l’ensemble du territoire national, dans les activités d’éducation, de reforestation, de reboisement, d’hygiène publique, de sécurité, d’entretien routier et de pavage des villes, entre autres », avait déclaré le chef de l’État, Macky Sall, dans son message en réponse aux violentes émeutes de mars dernier.

Vous pouvez réagir à cet article