A 320 NEO : PRIX, SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES... ZOOM SUR LE NOUVEAU BIJOU DU PRÉSIDENT

news-details
AVIATION

L’information est tombée ce lundi 24 mai 2021. Le Sénégal a acquis un nouvel avion A-320 NEO neuf, en remplacement de l’appareil A-319, fabriqué en 2001, acquis en seconde main en novembre 2010, et mis en service depuis mars 2011. Pour justifier cet achat, le Gouvernement évoque la vétusté de l’appareil A-319, plus connu sous le nom de Pointe Sarène.

D’après le Gouvernement, le vieil appareil nécessitait de (trop ?) fréquentes et onéreuses visites techniques ainsi que de longues périodes d’immobilisation et des dépenses de location d’aéronefs pour assurer les missions présidentielles. Un achat qui s’opère presque 3 ans après que le président de la République, Macky Sall a visité, le 29 octobre 2018, le siège du géant français Airbus, dans la commune de Blagnac (département de Toulouse, France).

À l’époque, c’était pour superviser une commande du nouvel Airbus A-330 neo, alors commandé par le Sénégal pour sa compagnie aérienne Air Sénégal. Lors de cette visite de travail, le Président Sall avait pu voir de près et contempler le prototype d’Airbus "A330 neo" mais c’est à croire qu’il en avait profité pour matérialiser l’idée de changer d’avion de commandement. Sans doute séduit par ce qu’il avait vu sur site, le service de communication de la Présidence du Sénégal exultait à propos de l’A330 neo : « Un avion de dernière génération, équipé d’une technologie de pointe avec confort, sécurité et des cabines spacieuses. »

LANCÉ EN 2010, PREMIER VOL EN 2014, 15 À 25% DE MOINS EN CONSOMMATION

Mais ce n’est pas exactement le même modèle que vient d’acquérir l’Etat du Sénégal, pour son chef, mais l’A320 neo s’en rapproche. Cet appareil est de la famille d’avions de la société européenne Airbus, qui a rénové sa gamme A320, avec les technologies déployées pour la construction de l’Airbus A380, puis l’A350 XWB. Il complète la gamme de l’Airbus A330neo.

L’A320 neo a été lancé le 1er décembre 2010 et a fait son premier vol le 25 septembre 2014. Il est équipé, soit de moteurs CFM LEAP-1A, soit de moteurs Pratt & Whitney PW1000G et des winglet courbées (appelées par Airbus Wingtip fence). Plusieurs compagnies aériennes comme Lufthansa ou Air Tunisie possèdent des A-320 neo au sein de leurs flottes.

Selon le constructeur, l’A320neo est 15 à 20 % plus efficace au niveau de la consommation du carburant que la première famille d’A320, et affiche des réductions de ses émissions de CO2 du même ordre et d’environ 50 % pour celles d’oxydes d’azote.

Cependant, depuis que l’annonce a été faite, une seule question revient sans cesse : quel est le prix de cet avion A-320 neo ? Le ministre porte-parole du Gouvernement, Oumar Guèye qui a donné la nouvelle de l’achat du nouvel appareil n’a pas renseigné sur le prix d’acquisition. Autrement dit, le montant que va débourser le Sénégal pour son acquisition demeure jusque-là un secret qui, peut-être, prochainement, sera dévoilé au grand public.

UN PRIX NÉGOCIÉ ENTRE 27 ET 60 MILLIARDS FCFA AU CATALOGUE ?

Quelques sites spécialisés, visités par Emedia.sn renseignent qu’il est difficile de donner une fourchette de prix pour l’achat d’un avion neuf. Ce, d’autant plus que plusieurs critères entrent en compte pour établir le prix final comme par exemple la taille, la puissance, les technologies implantées ou encore le confort trouvé en cabine, en gros, les différentes options, comme pour l’achat d’une voiture de luxe.

Cependant, il importe de distinguer le prix au catalogue, affiché par le constructeur et le prix négocié et selon les calculs effectués avec le cabinet Flight Ascend Consultancy, « les réductions consenties aux compagnies et loueurs s’échelonnent de 47,5 à 62,7 %, selon les modèles ».

Les mêmes calculs, selon le site Challenges.fr révèlent que le modèle « A-320 neo ressort à 49,2 millions dollars US (soit environ 27 milliards F CFA), contre 108,4 millions (environ 60 milliards F CFA) au prix catalogue. En gros, il faut diviser le prix publié par deux pour avoir une idée du prix réel. La règle est simple : plus la commande est stratégique, plus le prix sera agressif ».

Etant entendu qu’il est très probable que la commande présidentielle soit dotée d’options supplémentaires, il peut être aisément compréhensible que le prix se situe dans cette fourchette, entre 27 milliards F CFA et 60 milliards F CFA, à moins que les achats d’appareils pour Air Sénégal et la vente annoncée de l’ex avion de commandement, Pointe Sarène, d’un modèle A 319, ne poussent Airbus à consentir un rabais plus conséquent pour le compte de l’Etat du Sénégal...

Vous pouvez réagir à cet article