À DIOURBEL, UN POLICIER BLESSÉ PAR LES ORGANISATEURS D’UN "FUURËL"

news-details
RASSEMBLEMENT INTERDIT

Un bal populaire communément appelé ’’fuurël’’ s’est terminé en queue de poisson, à Diourbel. D’après le récit du journal Source A, non content d’avoir foulé aux pieds l’arrêté du ministre de l’intérieur interdisant les rassemblements, les organisateurs ont également blessé un des policiers venus disperser la manifestation.

La victime a été atteinte à la tête lorsque les organisateurs se sont opposés aux forces de l’ordre, jetant des pierres.

Six participants dont l’animateur, poursuivis pour violence et voie de fait à agent en exercice de ses fonctions, violation de l’arrêté d’interdiction des rassemblements, participation à une manifestation non déclarée et tapage nocturne, ont été arrêtés.

Quant aux organisateurs, ils sont en cavale. Les faits se sont produits dans la nuit de samedi dernier, vers 02 heures du matin.

Vous pouvez réagir à cet article