À SON TOUR, BARTHÉLÉMY DIAS TRADUIT Me MOUSSA DIOP DEVANT LE DOYEN DES JUGES

news-details
Conflit politico-judiciaire

La bataille judiciaire entre le maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias et le Directeur général de Dakar Demm Dikk, Me Moussa Diop, risque d’être très longue. Alors que le premier est assigné devant le tribunal correctionnel pour diffamation par le second, la contre-attaque a désormais lieu. Une plainte avec constitution de partie civile a été déposée, ce vendredi, dans le cabinet du doyen des juges, par les avocats de Barthélémy Dias.

Agissant pour le compte de ce dernier, Mes Ousseynou Fall et Khouraichi Ba, accablent Me Moussa Diop sur plusieurs points dans l’affaire dite du siège de l’Alliance pour la république. Les deux avocats, selon Libération, affirment dans leur requête, que DDD a cédé l’APR des biens et droits réels immobiliers portant sur un terrain d’une contenance de 2000 mètres carrés sur lequel, cette dernière, a entrepris « sans autorisation préalable du maire de la commune de Mermoz Sacré-Cœur » d’édifier des constructions pour son siège.

« Pour la sauvegarde des intérêts, la mairie de Mermoz Sacré-Cœur a dressé une sommation interpellative à l’administration de l’APR aux fins d’arrêter lesdits travaux », ajoutent les deux avocats qui soutiennent que toutes les démarches n’ont produit aucun effet. « C’est pourquoi la mairie de Mermoz sacré cœur a décidé de s’adresser à Dame Justice pour faire respecter le droit et que force reste à la loi », expliquent les robes noires. La plainte évoque à ce propos le « paiement du prix de cession hors la vue et la comptabilité du notaire requis pour attester de la réalité d’une cession imaginaire ».

Vous pouvez réagir à cet article