A Touba, le calme règne au lendemain de la présidentielle

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

A Touba, l’un des plus grandes villes électorales du Sénégal, la vie reprend son cours normal au lendemain de l’élection présidentielle. Dans la ville sainte, sur la grande artère qui mène à la grande mosquée, la circulation reste fluide.

En cette fin de matinée, l’ambiance est au calme au célèbre marché Ocass de Touba. Le marchandage va bon train entre clients et commerçants sous le klaxon des voitures de transport en commun.

Derrière les achalandages, les résultats de la présidentielle d’hier alimentent les discussions dans la cité qui a largement voté en faveur de l’opposition, principalement du candidat Idrissa Seck. Pour Mor Talla, il doit y avoir forcément un second tour. "Les tendances le confirment", ajoute-t-il, appuyé par son ami Abdou Diop qui semblent ne pas aimer la sortie de Mahammad Boun Abdallah Dionne, annonçant, dès la soirée d’hier, une victoire au premier tour du candidat Macky Sall. "Le Premier ministre ne devait pas annoncer les 57% hier soir. Ça crée davantage de confusion dans la tête des Sénégalais ", juge le commerçant de taille élancée vêtue d’une tunique bleu foncé.

Quelques kilomètres plus loin, à Mbacké, le même calme règne. Derrière l’accueil de l’hôtel où elle travaille, Bineta suit avec intérêt les résultats provisoires. Elle dresse les tables pour le petit déjeuner tout en gardant un œil sur l’édition spéciale qui passe à la télé.

Vous pouvez réagir à cet article