ABDOU KARIM SALL ANNONCE L’INSTAURATION D’UN QUITUS ENVIRONNEMENTAL

news-details
CONSTRUCTION SUR LE LITTORAL

Vers un quitus environnemental. En effet, une loi sur le littoral est en gestation. Abdou Karim Sall, l’autorité de tutelle, a fait la précision, en présidant ce vendredi, 5 juin, la journée mondiale de l’Environnement.

« Ceux qui veulent s’installer, ériger des bâtiments, quel que ce soit le type de construction à proximité de la mer, doivent, en dehors des obligations vis-à-vis des services du ministère de l’Économie et des Finances, d’abord, satisfaire les obligations liées à l’Environnement. Toute installation doit faire l’objet d’étude d’impact environnemental et social. Désormais, nous prendrons toutes les dispositions et nous n’accepterons plus que des gens viennent s’installer le long du littoral sans que les installations qu’ils envisagent de faire ou qu’ils érigent ne fassent l’objet d’une étude d’impact environnemental et social parce que c’est la recommandation du Code de l’Environnement. »

Cette année, le thème retenu est la biodiversité : c’est un appel à l’action pour lutter contre la perte accélérée d’espèces et la dégradation du monde naturel.

D’après les Nations-Unies, un million d’espèces végétales et animales sont menacées d’extinction, en grande partie à cause des activités humaines. La Journée mondiale de l’environnement nous invite à repenser la manière dont nos systèmes économiques ont évolué et l’impact qu’ils ont sur l’environnement.

La biodiversité est une toile complexe et interdépendante, au sein de laquelle chaque membre joue un rôle important.

Vous pouvez réagir à cet article