ABDOUL MBAYE, THIERNO ALASANNE SALL…DEMANDENT LA HAUTE COUR DE JUSTICE POUR ALIOU SALL

news-details
SCANDALE PÉTROLIER

« Crime d’Etat », « association de malfaiteurs », « corruption », « concussion » ou encore « non-transparence ». Les qualificatifs ne manquent aux membres de l’opposition pour évoquer les révélations de la BBC dans son film documentaire intitulé : « Un scandale à 10 milliards de dollars ». L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, le député, Mamadou Lamine Diallo, le leader de Taxaw Temm, Ibrahima Fall et l’ancien magistrat, Ibrahima Hamidou Dème qui se sont réunis dans un cadre dénommé : Congrès de la renaissance démocratique (Crd), pensent qu’ « Aliou Sall s’est trempé jusqu’au cou » dans cette affaire.

Pire, estiment-ils, le « relais » de Frank Timis a été aidé, dans son œuvre, par de hautes autorités étatiques. « Aly Ngouille Ndiaye a délibérément présenté au Conseil des ministres un faux rapport pour établir les deux décrets qui ont permis l’entrée en vigueur des contrats », ont signalé ces membres du Crd qui accusent également Macky Sall, d’avoir « signé les décrets malgré l’opposition de l’Inspection général d’Etat, qu’il avait lui-même chargée d’enquêter sur les conditions d’obtention par Frank Timis des permis entre les deux tours de la présidentielle de 2012 ».

Ils ajoutent : « nous sommes en présence d’un cas manifeste d’association de malfaiteurs où se mêlent la corruption, la concussion et la non transparence qui n’aurait jamais existé n’eut été l’implication directe de Macky Sall, Aly Ngouille Ndiaye et de hauts fonctionnaires. La responsabilité ultime de Macky Sall est flagrante ».

Forts de ces constats, Abdoul Mbaye et cie « demandent à l’Assemblée nationale d’engager, en relation avec le procureur, les démarches pour présenter devant la Haute cour de justice les responsables de ce ’’crime d’Etat’’ ».

Vous pouvez réagir à cet article