ABDOULAYE DIAW : "TAPIE REJOINT PAPE DIOUF"

news-details
Hommage

Bernard Tapie a perdu son combat contre le cancer. Il est décédé ce dimanche matin, à l’âge de 78 ans. Bernard Tapie, né le 26 janvier 1943 dans le 20ᵉ arrondissement de Paris, est un homme d’affaires et homme politique français. Il est, successivement ou simultanément, dirigeant d’un groupe d’entreprises, propriétaire d’Adidas et de l’Olympique de Marseille puis animateur de télévision. Dans une moindre mesure, il est aussi chanteur, auteur et acteur.

De toutes ses casquettes, le journaliste sportif Abdoulaye Diaw retient celle de champion qu’il a incarné en donnant à l’OM son image européenne. A l’annonce du décès, le journaliste sportif confie, à iRadio, avoir eu une pensée pour Pape Diouf, président de l’OM de 2005 à 2009.

"A l’annonce du décès de Bernard Tapie, j’ai pensé à notre ami commun Pape Diouf. Parce que Pape Diouf est sorti de l’aisselle, je peux dire, de Bernard Tapie. Pape Diouf était un fils spirituel de Bernard Tapie. Il est l’homme du renouveau pour (l’OM). Je me souviens quand Marseille a perdu sa première finale de Coupe d’Europe contre l’Étoile rouge de Belgrade, il est sorti de sa réserve pour dire ’’désormais, je sais comment faire pour gagner la Ligue des champions’’.

L’année qui a suivi, Bernard Tapie a gagné la Ligue des champions pour Marseille. Il était aussi politique, il est même devenu ministre dans le Gouvernement français. Bernard Tapie, c’était aussi un redoutable homme d’affaires. C’est vrai qu’il a longtemps lutté contre un cancer qui petit à petit allait l’emporter. Toute la cité phocéenne va porter son deuil, et le jour où Marseille doit rencontrer Lille, dans un match tout aussi important, je suis sûr qu’ils porteront le deuil de Bernard Tapie.

(Il) a donné une image européenne aujourd’hui à l’OM. Il restera un personnage emblématique pour tout ce qu’il a fait pour le club phocéen. S’il existe un Sénégalais qui aurait dû parler de lui, c’est bien Pape Diouf qu’il rejoint sous d’autres cieux", a-t-il témoigné.

Mababa Diouf, dit Papa Diouf ou Pape Diouf, né le 18 décembre 1951 à Abéché au Tchad, est la première victime du coronavirus au Sénégal. Il est décédé le 31 mars 2020, à Dakar, au service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann où il était hospitalisé. Placé sous assistance respiratoire depuis samedi, Pape Diouf souhaitait son rapatriement en France. Et, devait être évacué, le même mardi nuit.

Vous pouvez réagir à cet article