ABDOULAYE DIOUF SARR : « PERSONNE NE SAIT QUAND CETTE ÉPIDÉMIE PRENDRA FIN »

news-details
GESTION COVID 19

Cela fait 6 mois que la maladie du coronavirus est entré sur le territoire sénégalais. Ainsi, comme à l’accoutumée, une séance de bilan mensuel a été consacrée à l’épidémie de la Covid-19 au Sénégal. « C’est un moment d’informations, de communication, mais aussi d’analyse », a d’emblée déclaré le ministre de la Santé et de l’Action sociale. Abdoulaye Diouf Sarr de marteler, dans le même sillage, que nulle ne peut prédire la fin de cette épidémie qui dicte sa loi dans le monde.

« Personne ne sait quand cette épidémie prendra fin, ni quand un remède efficace pourra permettre au monde d’en sortir. Dès lors, la lutte contre l’épidémie se poursuit et doit être intensifiée. À ce jour, l’application des mesures barrières est la meilleure arme dont nous disposons pour freiner le virus », a -t-il soutenu. Mieux, il en appelle à la vigilance de tous, aux niveaux individuel et collectif, surtout pour protéger les personnes vulnérables.

Auparavant, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a félicité toutes les personnes engagées dans la riposte, aux premiers rangs desquels les personnels de santé et d’action sociale, les forces de défense et de sécurité. Il a également évoqué les efforts du chef de l’Etat marqué par les importantes mesures qu’il a bien voulu prendre en vue d’empêcher la propagation du virus et de soulager les populations face aux rudes conséquences de cette épidémie.

Il s’y ajoute les moyens substantiels qui ont été mobilisés par l’Etat, durant ce semestre. Ce, pour réaliser des infrastructures, acquérir et installer de nouveaux équipements, sans oublier le recrutement et la formation de ressources humaines.

Vous pouvez réagir à cet article