ABUBACAR TAMBEDU DÉMISSIONNE ET CÈDE LA JUSTICE À DAWDA JALLOW

news-details
GOUVERNEMENT GAMBIEN

Le Procureur général et ministre gambien de la Justice, Aboubacar Tambedou a remis sa démission au président Adama Barrow, hier, jeudi, a-t-on appris d’une source proche de la présidence gambienne.

En poste depuis l’arrivée au pouvoir du président Barrow, Aboubacar Tambedou jette l’éponge pour retourner à la justice internationale. D’après une source crédible, il a longtemps voulu rendre le tablier mais le chef de l’Etat gambien a toujours refusé son départ, exhortant cet homme considéré comme l’un des ministres les plus compétents de la transition, à continuer son boulot. L’année dernière, après l’éclatement du scandale de passeports diplomatiques dans lequel sa propre mère était mentionnée comme bénéficiaire, il avait déjà failli démissionner. Selon nos informations, Abubakar Tambedou quitte le gouvernement pour occuper un poste à l’international.

Dans un communiqué publié jeudi soir, le président Barrow ne tarit pas d’éloges sur l’avocat dont il est réputé très proche. Homme clef de la justice transitionnelle, Tambedou est lauréat de nombreuses distinctions glanées ces trois dernières années.

Au terme de plus de trois ans à la tête de l’un des portefeuilles ministériels les plus en vue du pays, Aboubacar Tambedou, 47 ans, a finalement vu sa démission acceptée ce jeudi. Dans un communiqué, la présidence gambienne a confirmé la rumeur qui a circulé depuis la veille. Avocat de formation, Me Tambedou a travaillé au Tribunal pénal international pour le Rwanda en tant qu’Assistant spécial du Procureur entre 2012 et 2016.

La Gambie lui doit le lancement de plusieurs activités judiciaires : Commission de révision constitutionnelle, Commission vérité, réconciliation et réparations, Commission nationale des droits de l’homme et commission d’enquête sur les crimes économiques commis sous Jammeh.

En 2019, Aboubacar Tambedou était à l’initiative de la plainte de la Gambie au nom des pays de l’OCI contre la Birmanie sur le sort des Rohyngas. Initiative qui lui a valu de nombreuses distinctions internationales. Dawda Jallow, magistrat de formation lui succède au ministère de la Justice.

Vous pouvez réagir à cet article