ACCES AUX VACCINS : LES PAYS AFRICAINS PRÊTS À 42%, SELON L’OMS

news-details
COVID-19

Les pays africains sont prêts, en moyenne, à 42%, pour des campagnes de vaccination de masse contre la Covid-19. Contre 33% notés il y a deux mois. Un retard qui inquiète l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, a, en effet, émis des inquiétudes sur cette situation. Reprise par Le Soleil, elle part du constat que, depuis le début de cette semaine, 40 millions de doses de vaccins ont été administrés dans 50 pays, la plupart à revenu élevé. Néanmoins, en Afrique, la Guinée est l’unique pays à faible revenu à fournir des vaccins et, à ce jour, ceux-ci ont été administrés seulement à 25 personnes.

Seuls les Seychelles, sur le continent, ont lancé une campagne nationale de vaccination. Mais il reste un long chemin à parcourir avant d’atteindre le seuil souhaité de 80%.

Dans sa communication, Dr Moeti a déploré les disparités dans l’accès aux vaccins. "La thésaurisation des vaccins ne fera que prolonger l’épreuve et retarder le relèvement de l’Afrique. Il est profondément injuste que les Africains les plus vulnérables soient forcés d’attendre des vaccins alors que les populations présentant moins de risque dans les pays riches sont mises en sécurité", a-t-elle déclaré.

Vous pouvez réagir à cet article